Ma copine Coyote

Je savais que mini miss blabla se plairait à l’école et je savais qu’elle se ferait des copains et des copines.

Je savais aussi qu’il ne fallait pas l’assommer de questions chaque soir, genre inquisition espagnole, il parait qu’il faut laisser les enfants respirer, qu’ils aient leur jardin secret, tout ça.

Donc au début j’y allais mollo:

« Alors ma chérie, tu t’es fait des copines à l’école?

Oui, plein!

Ah super! et comment elles s’appellent?

Je sais pas. »

Bon, je n’insiste pas, je me dis que c’est normal, ça fait seulement 3 jours qu’elle va à l’école, elle est dans une école anglaise internationale donc sa classe est composée de petits anglais/ américains/ brésiliens etc., donc les prénoms ne ressemblent probablement à rien.

Avec des pincettes, je repose les mêmes questions jour après jour: Nouvelles copines? Oui. Comment elles s’appellent? Je sais pas.

Après une semaine, quand même, avec Mister Blabla, on se demande quoi. Peut-être qu’elle reste toute seule tout le temps et qu’en fait elle n’a pas de copines. Peut-être que personne ne lui parle parce qu’elle est française. C’était peut-être une mauvaise idée, cette école british. En même temps, j’entends encore le ricanement de la responsable des admissions de maternelle du Lycée français de New York quand j’ai appelé en juin pour savoir s’il restait de la place en moyenne section pour la rentrée de septembre. Mais enfin madame, vous n’y pensez pas, on est en juin. Les inscriptions se font à partir de septembre pour l’année suivante, vous pouvez consulter notre site internet.

Ben ouais, lui ai-je répondu, je sais qu’on est en juin, figure-toi que je suis une grosse flemmarde doublée d’une mère indigne et que j’ai attendu la dernière minute pour inscrire ma fille à l’école. Ca fait 3 jours qu’on sait qu’on va à NY grosse bitch, si tu crois que ça m’amuse de chercher une école à manhattan, en vivant à Londres, 10 jours exactement après avoir reçu la lettre bénie qui confirmait que mini miss blabla était prise dans la super école en face de chez nous! (lettre qu’on attendait depuis 2 ans, je précise).

Passons. La British School, c’était la meilleure école qu’on puisse trouver à 2 mois de la rentrée des classes.

Mais les jours passent et toujours pas de prénoms de copines de mini miss blabla.

Et puis un jour, miracle.

« Maman, je suis trop contente, j’ai vraiment une super copine à l’école. Je l’adore.

Aaaaaaah super! Je suis bien contente!!! Et elle s’appelle comment ta nouvelle copine?

Coyote. »

Blanc.

« Comment tu as dit qu’elle s’appellait ta super copine?

Coyote. » Elle articule et répète encore une fois: « Co-yote. »

Mini miss blabla sait ce qu’est un coyote, étant donné qu’elle a appris le mot la semaine avant la rentrée des classes devant un épisode bien flippant de Bouba où des coyotes sont à 2 doigts de se faire Bouba et Frisquette pour le petit déj, jusqu’à ce que l’énoooooorme maman ours Amandine vienne les sauver.

« Coyote? Comme un coyote?

Oui, exactement comme un coyote de Bouba, c’est drôle comme nom hein maman? »

Ah ça, c’est le moins qu’on puisse dire.

A partir de ce moment là, quand j’allais chercher mini miss blabla ça n’en finissait plus: Coyote a fait de la pâte a modeler avec moi, Coyote a donné le biberon aux bébés avec moi, Coyote elle est trop drôle, Coyote elle est comme moi elle n’aime pas les petits pois.
Coyote est donc totalement entrée dans nos vie, ou plutôt dans notre appart du 32eme étage: Coyote prenait le gouter avec nous, Coyote était invitée aux supers repas de fête du soir, Coyote jouait au playground avec nous. Ensuite nous sommes passés à la phase où Mini Miss Blabla m’a fièrement déclaré qu’elle changeait de nom et qu’elle s’appelait Coyote. Donc elle ne répondait plus quand je l’appelais Margaux.

Tout ça pour une copine imaginaire.

Jusqu’au jour où j’ai cru que étais entourée de personnes schizophrènes, quand la maitresse m’a dit en souriant: « Ah! Margaux and Coyote are really good friends, you should see them during the day! So cute!

Sorry?

Margaux and Coyote. They’re very good friends.

Margaux and WHO?

Coyote! » Et elle me montre une petite fille avec un autocollant Colette sur son pull.

Alleluiah! Mini Miss blabla est saine d’esprit et a une vraie copine à l’école. Colette. Trop mignonne. Une petite française, d’où l’amitié, vu qu’elles papotent en français toute la journée apparemment.

Le problème, c’est que depuis, nous sommes passés à la phase ou moi-même, ainsi que Mister Blabla, devons également changer de nom et nous appeler Coyote (j’ai suggéré maman coyote et papa coyote, mais non, ce fut sèchement refusé). Et chaque soir il y a également  des hordes de coyotes à l’affut qui essayent de rentrer chez nous pour nous dévorer. Et il y a toujours la copine Coyote à l’école. Bref, pratique. Source de quelques énervements au cours de discussions lunaires où « coyote » est le sujet de 4 verbes différents. Et gare à celui qui accueille un/des coyote(s) à bras ouverts alors qu’il faut barricader portes et fenêtres sous peine de se faire manger. Crise assurée.

Vraiment, passez nous voir à New York. Sous réserve que vous ayez les nerfs solides et que des centaines de discussions quotidiennes centrées autour du mot coyote ne vous effraient pas.

PS: sur la photo c’est un renard, mais mini miss blabla ne sait pas encore lire, et en voyant cet aimant elle s’est bien sur exclamée: « c’est un coyote! comme ma copine Coyote! »

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Uncategorized

2 réponses à “Ma copine Coyote

  1. juliette

    Pas besoin d’être à NY pour les noms farfelus, ici on à Wyatt (ouaïeyat, enfin à peu près!), Paige, Eamann, Sheïna, Sylia, Aïelot… Qui dit mieux?!

  2. quoi??? en effet c’est du très bon niveau de prénoms bizarres…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s